cropped-MM-logo-rond-transparent-textenoir-v3-scaled-1.webp

Colorthérapie 

Source d’émotions, les couleurs ont un impact sur notre inconscient et notre mental. 
Et ceci est encore plus vrai dans le monde d’images qui est le nôtre. 
Mais jusqu’où s’étend leur pouvoir ? 

Il y a des couleurs pour les mariages et des couleurs pour les deuils, c’est bien la preuve irréfutable qu’elles expriment des émotions. 

La couleur est un acte de communication émotionnelle qui reflète notre personnalité mais aussi notre statut social. On peut se cacher en elle ou s’affirmer. 
Le succès des costumes aux couleurs vives a ainsi révélé son rôle dans la redéfinition de l’empowerment féminin – moins austère et plus personnalisé. 

La couleur est comme une pulsion de vie qui s’exprime. Elle fait appel à un réflexe très primitif et procure un plaisir visuel immédiat. 
Elle permet de nous réveiller, comme un coup de vitamine ! 

Les couleurs ne nous appartiennent pas, elles mènent leur propre vie. 
Chaque couleur porte en elle un récit, une symbolique, une vertigineuse poésie.  
Comme le rappelle avec beaucoup d’élégance l’historien Michel Pastoureau : « Elles ne sont pas anodines, bien au contraire. Elles véhiculent des codes, des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir, elles possèdent des sens variés qui influencent profondément notre environnement, notre langage, notre imaginaire. »  
 
Nous vivons tous des matins gris, des soirs orangés, des aubes bleutées. Nous traversons des nuits noires, des bleus à l’âme et des zones rouges.  
 
Malgré nous, notre vie est haute en couleurs ! 

Car au-delà du vêtement, avez-vous aussi pensé à pousser le régime chromatique jusque dans votre assiette ?  
Lundi : orange, Mardi : vert, etc. 😊 

Envie d'en découvrir plus?